Vélo couchés

J'ai découvert les vélos couchés sur la couverture du livre Lean Software Development: An Agile Toolkit. Je n'avais jamais vu de tels vélos avant et je suis tombé "amoureux" du trike de Tom Poppendieck. Ensuite, en tant que développeur Python (le langage de programmation), une de mes recherches sur Google m'a conduit sur Python Lowracer. La construction de vélo est alors apparu comme faisable.

J'ai construit mes premiers vélo pendant l'été 2007, en cherchant celui qui répondrait le mieux à mes besoins: moyen de transport pour tous les jours, facile à conduire en ville même à faible vitesse et dans des chemins parfois étroits, capable de transporter des charges (éventuellement avec une remorque), adapté au transport de notre fille de 15 mois, confortable, utilisable sous la pluie et dans le vent, et adapté aux chemins. Mon impression est que les "trikes tadpole" (trois roues dont deux devant) répondent bien à ce cahier des charges, mais ils semblent difficiles à fabriquer.

J'ai laissé tombé l'objectif de construire un trike tadpole. J'ai finalement fait l'acquisition d'un WizWheelz TerraTrike Tour qui nous conduit tous les jours depuis mi-novembre au travail. Mes projets actuels sont de construire un 26/26 avec traction avant et surtout d'essayer de construire un vélomobile sur une base delta à traction avant.

Python short wheel base low racer

Ma première réalisation a été un Python (photographié ici sans ses pédals qui ont migré sur le maraudeur). C'est un vélo bien difficile à dompter, ce qui explique pourquoi je me suis lancé dans le maraudeur. Je pense que ma réalisation est loin d'être parfaite et en plus mon équilibre est un peu défaillant...

images/python.jpg

Marauder long wheel base Low racer

Le maraudeur a été conçu par http://www.atomiczombie.com, et n'est pas trop compliqué à réaliser. Dès le départ, je me suis dit que si je n'arrivais pas à le piloter je pourrais toujours le transformer en trike delta (deux roues à l'arrière). Il manque le dérailleur avant (ajouté depuis).

images/marauder.jpg

Le maraudeur est long, très long et sa capacité à tourner court est celle d'un super tanker. Mais il ne m'a fallu que deux essais pour faire le tour du lotissement et après 50 km de ballades, c'est très confortable.

Ce second essai ne répond toujours pas à mes besoins et ne me permet de passer partout où je le souhaiterais. Le prochain sera certainement un 26/26 high racer (style Challenge Seiran).


Wed Aug 15 21:03:43 CEST 2007